Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Empreinte carbone des labos : La solution doit passer par une diversité de réponses (O. Berné/T. Ben Ari, Labos 1point5)

"Il n’existe pas de solution toute faite qui puisse convenir à tous" : c’est avec cette conviction que l’agronome Tamara Ben Ari (Inrae) et l’astrophysicien Olivier Berné (CNRS) ont fondé au printemps 2019 le collectif Labos 1point5 pour se saisir de l’impact des recherches sur l’environnement. "Nous voulons éviter l’écueil de solutions très managériales et bureaucratiques à la question de l’empreinte carbone de la recherche", exposent-ils à AEF info le 23 novembre 2020, un mois après le lancement de l’outil GES 1point5 pour calculer le bilan carbone des laboratoires de recherche. Le collectif a réuni pour sa première conférence annuelle plus de 700 personnes, le 6 novembre. Une enquête préliminaire dévoilée à cette occasion montre qu’un astrophysicien et un sociologue sur quatre ont déjà envisagé changer de discipline ou de métier pour se consacrer à l’urgence climatique.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement