Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Baccalauréat 2021 : le MEN précise le "dédoublement des sujets" des épreuves de spécialité

Comme l’a annoncé Jean-Michel Blanquer le 6 novembre 2020, dans le cadre des aménagements de la session 2021 du baccalauréat en raison du Covid-19 (lire sur AEF info), les sujets des épreuves de spécialité de terminale, maintenues - pour l’heure - les 15 au 17 mars, sont "dédoublés". "Pour chacune des épreuves, il n’y a pas un seul sujet mais un choix entre deux sujets pour chaque élève, à partir des entrées prépondérantes des programmes", avait indiqué le ministre. Un document mis en ligne mi-novembre précise les nouvelles modalités de chaque épreuve, basées sur plusieurs "impératifs", selon le MEN : "garantir le niveau d’exigence de l’examen" ; "garantir aux élèves qu’ils seront interrogés sur des thèmes […] qu’ils auront effectivement étudiés" ; "proposer des sujets ni trop complexes ni trop longs afin de permettre d’en prendre connaissance avant de faire un choix éclairé".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement