Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

1 psychologue pour 4 000 étudiants d’ici 5 ans : les préconisations de Nightline pour renforcer les services de santé

Viser le taux d’un psychologue pour 4 000 étudiants et créer un fond spécifique pour l’aménagement des SSU, telles sont les recommandations de l’association étudiante Nightline dans son rapport, publié le 16 novembre 2020. Face à l’afflux de demandes d’aide psychologique, elle en appelle à un engagement financier de l’État. Une demande reprise dans une tribune publiée le même jour par différents acteurs de l'ESR : "L’État doit, sur le long terme, accompagner et suivre étroitement les SSU, il en va de notre intégrité collective de ne pas abandonner les étudiants dans une crise qui les affecte tous."

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement