Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Revenir en haut de la page
Home| Social / RH| Politiques de l’emploi| Dépêche n°639741

Le budget emploi-formation des régions baisse de près de 1 Md€ en 2020 avec la perte de la compétence apprentissage

Avec l’entrée en vigueur de la loi "Avenir professionnel", les régions ont perdu leur compétence générale en matière d’apprentissage à compter du 1er janvier 2020. Conséquence : leur budget consacré à l’emploi et à la formation est passé de 5,6 milliards d’euros en 2019, à 4,8 milliards d’euros en 2020, selon les chiffres publiés par Régions de France le 19 octobre 2020. Sur ce budget, les dépenses dédiées à la formation professionnelle ont toutefois augmenté, notamment dans le cadre des Pactes régionaux d'investissement dans les compétences et des plans de relance régionaux.

Le budget des régions consacré à l’emploi et à la formation est passé de 5,6 milliards d’euros en 2019, à 4,8 milliards d’euros en 2020. Unsplash - Robert Anasch

Depuis le 1er janvier 2020, les régions n'ont plus en charge le financement de l'apprentissage, en application de la loi "Avenir professionnel" du 5 septembre 2018. "Ceci explique la baisse de près de 1 Md€ des dépenses consacrées à la formation en 2020", selon les chiffres-clés 2020 présentés à l'occasion du Congrès de Régions de France qui s’est tenu le 19 octobre 2020. Le budget des régions dédié à l’emploi et la formation est ainsi passé de 5,6 milliards d’euros en 2019, à 4,8 milliards d’euros en 2020, soit une baisse de 14 % sur un an.

progression des dépenses de formation

Dans le détail, les chiffres montrent que les régions ont diminué leurs dépenses en matière d’apprentissage de 8 % entre 2018 et 2019, dernière année où elles avaient à charge de financer le fonctionnement des CFA. Ces dépenses ont ensuite baissé de 69 % entre 2019 et 2020, première année où elles ont perdu leur compétence générale en matière d'apprentissage.

À l’inverse, les dépenses consacrées à la formation professionnelle ont progressé de manière continue sur la période, de respectivement 12 % entre 2018 et 2019, puis 15 % entre 2019 et 2020. Une évolution qui s’explique notamment par le renforcement de l'intervention des régions pour financer la formation des jeunes et des chômeurs les plus éloignés l’emploi au travers de la signature avec l’État des Pactes régionaux d’investissement dans les compétences dès 2019, dans toutes les régions à l’exception des régions Provence-Alpes-Côte d’Azur et Auvergne-Rhône-Alpes. Régions de France dénombrait 400 000 entrées en formation dans le cadre de ces pactes en 2019, et indique que 450 000 entrées supplémentaires sont attendues en 2020.

Une autre raison en lien avec l'épidémie de Covid-19 explique la hausse des dépenses de formation en 2020. "Face à la crise, les régions ont mobilisé des moyens supplémentaires pour la formation des demandeurs d'emploi dans leurs plans de relance votés au début de l'été 2020", relève à ce sujet Régions de France.

l'emploi et la formation représentent 11 % du budget des régions en 2020

 

En 2020, les régions consacrent en moyenne 72 euros par habitant en faveur de l’emploi et de la formation, contre 83 euros en 2018 et 84 euros en 2019, selon les données publiées par Régions de France. Elles dédient en moyenne 11 % de leur budget total à l’emploi et à la formation en 2020, contre 13 % les deux années précédentes.

Fermer
Bonjour

Vous souhaitez contacter

Astrid Gruyelle, journaliste