Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Salons virtuels CampusFrance à l'étranger : un apprentissage du numérique "qui va rester"

Quels enseignements tirer des salons internationaux de CampusFrance passés en virtuel ? Comment s’adaptent les établissements français à ces nouveaux outils ? Les étudiants étrangers sont-ils au rendez-vous, malgré le risque de fracture numérique ? CampusFrance dresse le bilan, pour AEF info, de ses deux derniers salons organisés fin octobre et début novembre. Si l’opérateur espère un retour à des événements en présentiel au second semestre 2021, il estime que cette appropriation des outils numériques lui permettra à l’avenir de proposer des formats hybrides selon les pays et les publics.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Étudiants internationaux : CampusFrance lance un catalogue recensant 600 formations à distance ou hybrides

CampusFrance lance un catalogue recensant plus de 600 formations diplômantes, 100 % à distance ou hybride dans près de 100 établissements d’enseignement supérieur français, le 18 juin 2020. À destination des étudiants internationaux, ce catalogue a notamment été imaginé pour faire face à l’incertitude concernant leur venue à la rentrée prochaine du fait de la crise du Covid-19 (lire ici et ). Majoritairement en français et en anglais, les formations couvrent "les principaux domaines de l’ingénierie, de l’administration, de la gestion, du droit, de la finance, du management, de l’informatique, de l’urbanisme, du design" et "peuvent se dérouler entièrement à distance durant le premier semestre", précise l’agence. Près de la moitié d’entre elles concernent des diplômes nationaux, dont 28 % en licence et 63 % en master. 34 % des formations pratiquent des "droits d’inscription nationaux".

Lire la suiteLire la suite