Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Confinement, déconfinement, reconfinement : PSA Sochaux contraint d’ajuster sans cesse son organisation

Depuis que la production de voitures a été relancée, fin mai, PSA à Sochaux (10 000 salariés) est monté progressivement en charge, d’abord avec les heures supplémentaires, puis avec la création d’une équipe le week-end qui était prévue le 13 novembre. À l’annonce du reconfinement, la direction fait marche arrière, apprend AEF info à l’issue des CSE du 2 puis du 5 novembre 2020. Retour sur ces derniers mois où l’entreprise a dû sans cesse s’adapter, à telle enseigne que les conditions de travail sont "extrêmement dégradées" selon la CFDT.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
PSA rouvre progressivement ses usines, les sites français redémarrant le 11 mai

Après la signature le 3 avril dernier d’un accord "social, solidaire, protecteur de la santé des salariés et de l’entreprise", PSA annonce le "redémarrage progressif et sécurisé de la production" dans les semaines à venir, avec une réouverture par étapes, à l’étranger tout d’abord à partir du 4 mai 2020, et en France à compter du 11 mai. Une reprise d’activité qui se fera sur la base du volontariat côté salariés, la préservation de leur santé et de leur sécurité restant "la priorité" de l’entreprise, indique le 4 mai 2020 Yann Vincent, directeur industriel et de la supply chain. Des réunions au sein des CSE locaux permettront cette réouverture pas à pas en France, en débutant par l’usine d’Hordain (Nord), qui rouvrira ses portes le 11 mai, la suite étant guidée "par le commerce". Le protocole de mesures sanitaires renforcées acté par l’accord du 3 avril sera alors mis en application.

Lire la suiteLire la suite