Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Pour donner un avenir aux QPV, il faut désormais créer "un 'Anru des habitants', à côté de l’Anru des bâtiments"

Dans un rapport intitulé "Les quartiers pauvres ont un avenir" et publié dimanche 25 octobre 2020 par l’Institut Montaigne, Hakim El Karoui, "senior fellow" du think-tank, estime que la politique de la ville s’est, jusqu’à aujourd’hui, "concentrée sur les sujets liés au bâti à travers la rénovation urbaine" plutôt que sur "l’action destinée à améliorer la cohésion sociale et la situation économique des habitants des quartiers prioritaires". Une orientation qu’a, en partie au moins, pris le NPNRU, estime-t-il.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement