Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

"Il faut reporter l'échéance pour transférer le DIF vers le CPF et responsabiliser les entreprises" (N. Wright, WSI)

Pour ne pas perdre leurs droits à la formation acquis au titre du DIF (droit individuel à la formation), les actifs doivent les transférer sur leur CPF avant le 31 décembre 2020. Problème, selon une étude Ipsos - Wall Street English dévoilée le 19 octobre, moins de la moitié des personnes intéressées sont au courant de cette possibilité. Cette étude met par ailleurs en lumière une méconnaissance persistante du CPF. Pour éviter la perte des droits à la formation acquis au titre du DIF, le président de Wall Street English, Natanael Wright, appelle à reporter une nouvelle fois l'échéance prévue pour cette fin d'année. Il souhaite également que les entreprises, dont il dénonce la responsabilité, soient obligées d'accompagner leurs salariés dans cette démarche pour ainsi sauver les compléments de budget formations que peuvent représenter ces droits dans le cadre du co-investissement.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement