Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Climat et mobilités : "La question de l’évitement des déplacements, centrale, n’est pas pensée" (Christophe Gay)

"Il n’existe pas de projet politique cohérent sur l’empreinte carbone des mobilités", déclare à AEF info Christophe Gay, codirecteur du Forum des vies mobiles. Ce think tank a publié le 7 octobre les résultats de sa recherche sur le thème "Limiter l’empreinte carbone des mobilités". Il y décrit des pouvoirs publics qui "compartimentent le sujet", et une LOM pour qui les objectifs environnementaux sont "secondaires". "L’évitement des déplacements, c’est-à-dire réduire la portée ou même supprimer les déplacements carbonés inutiles, doit être vu comme premier levier d’action pour réduire l’empreinte environnementale des mobilités", plaide l’expert. Il défend également l’instauration de "comptes carbone pour les entreprises et les particuliers" et d’un débat citoyen sur la place de la mobilité dans les modes de vie.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à découvrir