Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

"La LPPR devrait donner des marges de manœuvre à l’ANR, à nous d’en déterminer l’arbre des possibles" (Yves Fort)

Pour sa 5e édition, en raison de la situation sanitaire, l’ANR Tour 2021 se présente sous un format particulier : 18 webinaires thématisés sur le plan d’action et l’appel à projets générique, sur des aspects purement scientifiques, ou encore sur des questions internationales et sur les partenariats public privé. C’est ce que détaille Yves Fort, directeur des opérations scientifiques de l’Agence, dans un entretien à AEF info. Et si le plan d’action 2021 présenté à cette occasion ne varie pas beaucoup du précédent, il devrait en être autrement des suivants : "La LPPR va a priori donner des marges de manœuvre à l’ANR : à nous de déterminer quel est l’arbre des possibles", déclare Yves Fort. L’ANR a mis en place des groupes de travail et discute avec les alliances, la CPU, les EPST "pour réfléchir à ce qui pourra être mis en œuvre". Une synthèse sera finalisée d’ici la fin d’année.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement