Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

La nouvelle aide exceptionnelle accordée aux personnes précaires aura le même périmètre que celle du printemps dernier

Le ministère des Solidarités et de la Santé confirme que la nouvelle aide exceptionnelle destinée aux plus précaires sera calquée sur celle versée au printemps dernier. Contrairement aux déclarations du chef de l’État et du Premier ministre, les bénéficiaires des APL n’auront pas accès la prime forfaitaire de 150 euros, mais uniquement aux 100 euros par enfant à charge.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Aide exceptionnelle aux plus modestes : le décret est publié

Le décret prévoyant l’attribution d’une aide exceptionnelle de solidarité liée à l’urgence sanitaire aux ménages précaires est publié ce mercredi 6 mai 2020 au JO. Cette aide est de 150 euros pour les bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA), de l’allocation de solidarité spécifique (ASS), de la prime forfaitaire pour reprise d’activité, de l’allocation équivalent retraite (AER) ou du revenu de solidarité (RSO) et de 100 euros par enfant à charge pour les bénéficiaires de ces mêmes allocations ainsi que des aides personnelles au logement. Elle est attribuée automatiquement par les organismes gérant ces prestations au titre des mois d’avril ou de mai 2020, une seule aide étant due par foyer. Annoncée par Emmanuel Macron le 13 avril (lire sur AEF info), cette mesure doit bénéficier à 4 millions de foyers pour un coût estimé à 900 millions d’euros (lire sur AEF info).

Lire la suiteLire la suite