Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Sans quota, "nous pourrions recruter 4 000 infirmiers et aides-soignants en alternance" (Christine Schibler, FHP)

"Nous demandons un ajustement des référentiels de la formation en alternance, avec l’allongement du temps passé en entreprise. Si le contenu de ces formations était adapté et les quotas supprimés pour ces professions, nous pourrions recruter jusqu’à 4 000 personnes en alternance", explique à AEF info Christine Schibler, la déléguée générale de la FHP, qui souhaite voir ses règles sur l’alternance alignée sur celle de l’hospitalisation publique. Tandis qu’un accord ProA est en attente d’extension, la branche négocie sur l’adaptation de la loi du 5 septembre 2018. "Nous avons débuté une négociation en septembre et nous réfléchissons à la possibilité de prévoir une contribution conventionnelle", précise-t-elle, en soulignant que l’urgence sanitaire, puis la négociation sur le Ségur de la santé avaient été les priorités sociales de la rentrée.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement