Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

La CNCDH demande une transposition "a maxima" de la directive visant à renforcer la protection des lanceurs d'alerte

En France, le régime de protection des lanceurs d’alerte prévu par la loi Sapin II "ne permet pas de garantir efficacement leur protection contre des tentatives d’intimidations, de harcèlement ou de représailles", estime la Commission nationale consultative des droits de l'homme, dans un avis du 24 septembre 2020. Elle y appelle le gouvernement à renforcer ce dispositif grâce à une transposition "a maxima" de la directive sur les lanceurs d’alerte adoptée en 2019.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 89 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Développement durable
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi

RSE et Gouvernance

Aperçu de la dépêche Aperçu
Le Défenseur des droits saisi à 84 reprises sur la protection des lanceurs d'alerte en 2019
Lire la suite
Le statut de lanceur d’alerte reconnu à une salariée ayant averti l’administration d’une pollution imminente

Le tribunal administratif de Melun reconnaît le 18 octobre 2019 le statut de lanceur d’alerte à une responsable sécurité et environnement, également salariée protégée, pour laquelle l’employeur demandait une autorisation de licenciement parce qu’elle avait averti la Driee d’un risque de déversement d’eaux industrielles polluées dans les eaux pluviales. Le TA juge que compte tenu de l’imminence et de la gravité du danger, la salariée avait pu alerter directement la Driee sans prévenir son employeur. L’autorisation de licenciement devait donc être refusée.

Lire la suiteLire la suite

RSE et Gouvernance

Aperçu de la dépêche Aperçu
Lanceurs d'alerte au MTES et nomination à l'Agence française anticorruption au JO du jeudi 5 septembre 2019
Lire la suite
Le CPH de Lyon reconnaît le statut de lanceur d’alerte à un cadre de la SNCF et ordonne sa réintégration

Le conseil de prud’hommes de Lyon reconnaît le statut de lanceur d’alerte à un cadre de la SNCF qui avait signalé entre 2008 et 2012 des irrégularités dans l’attribution de marchés visant à contourner les règles de la commande publique. Le CPH juge nulle sa radiation des cadres prononcée pour motif disciplinaire. Dans une ordonnance de référé du 17 avril 2019, il ordonne sa réintégration dans un poste hors du service dans lequel il avait formulé ses alertes.

Lire la suiteLire la suite

Ressources humaines

Aperçu de la dépêche Aperçu
Lanceurs d’alerte : accord en trilogue en faveur de nouvelles règles de protection
Lire la suite

Ressources humaines

Aperçu de la dépêche Aperçu
32 associations et syndicats européens plaident pour une directive ambitieuse protégeant les lanceurs d’alerte
Lire la suite