Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Revenir en haut de la page
Home| Social / RH| Ressources humaines| Dépêche n°636486

Le ministère du Travail annule la réunion sur le partage de la valeur et reporte sine die la restructuration des branches

La réunion de travail tripartite sur le partage de la valeur initialement programmée mardi 29 septembre 2020 est annulée, au profit d’une "phase de consultation préalable". Dans un courrier transmis aux partenaires sociaux, le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion revoit donc le calendrier fixé la semaine dernière. De plus, la rue de Grenelle annonce que le chantier de la restructuration des branches est reporté "sine die".

Ministère du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion © Croquant

"Nous allons substituer à la réunion consacrée au lancement des échanges sur le 'partage de la valeur' une phase de consultation préalable, qui permettra de réduire le nombre de réunions tout en rendant celles-ci plus efficaces. La réunion multilatérale du 29 septembre 2020 est donc annulée", explique le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, dans un courrier transmis aux partenaires sociaux, samedi 26 septembre 2020. Annoncée en début de semaine dernière, cette réunion était censée permettre de présenter les "pistes de travail" et d’effectuer "un tour de table sur le partage de la valeur", avec à l’ordre du jour l'"intéressement au résultat", l'"actionnariat salarié", l'"équité salariale" ou encore la "participation des salariés à la gouvernance de l’entreprise". Cette réunion aurait dû aussi permettre de faire le point sur les travaux paritaires en cours notamment sur le télétravail et la santé au travail.

Comme l’a dévoilé le journal L’Opinion, ce week-end, le groupe de travail tripartite du mardi 29 septembre est donc annulé. "En lieu et place", la rue de Grenelle explique qu’elle adressera la "semaine prochaine", aux partenaires sociaux, "un dossier de consultation contenant une série de propositions élaborées entre les services du ministère de l’Économie et du Travail". Les réunions du 30 septembre et du 5 octobre respectivement consacrées l’assurance chômage et à la formation d’une part, et au "suivi du volet social du Plan de relance", d’autre part, sont maintenues.

restructuration des branches : report "sine die"

Par ailleurs, dans ce même courrier, le ministère annonce que "le chantier 'restructuration des branches professionnelles' est reporté sine die". D’après l’agenda social 2020-2021 issu de la conférence sociale du 17 juillet dernier, il était prévu une concertation à l’automne pour revoir le calendrier. "Le nombre de branches est passé depuis 2016 de 700 à 200. Il est important que le mouvement se poursuive, dans un calendrier plus détendu compte tenu du contexte du pays et de l’importance que les branches professionnelles soient complètement mobilis[ées] pour préserver l’emploi", peut-on lire dans l’agenda social transmis aux partenaires sociaux en juillet. Au final donc, le chantier est mis à l’arrêt.

Fermer
Bonjour

Vous souhaitez contacter

Jérôme Lepeytre, journaliste