Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Revenir en haut de la page

Quelle procédure adopter dans les établissements scolaires si un cas de Covid est suspecté ou confirmé ?

Quels sont les critères pour décider de la fermeture d’une classe ou d’un établissement scolaire ? Les masques distribués aux professeurs des écoles les protègent-ils vraiment du virus, même si les élèves n’en portent pas ? Quand laisser la personne malade revenir dans l’établissement ? Alors que la gestion des cas suspectés ou confirmés de Covid-19 suscite des questions, AEF détaille ici, sous la forme d’une infographie, la procédure à adopter dans les établissements scolaires, telle qu’expliquée dans une circulaire du Premier ministre datant du 1er septembre 2020.

28 établissements et 260 classes étaient fermées en raison de l'épidémie de Covid, le 8 septembre, selon Jean-Michel Blanquer Droits réservés - DR - © Rectorat de Toulouse

Presque deux semaines après la rentrée, la gestion d’un cas de Covid-19 au sein d’un établissement scolaire suscite encore de nombreuses questions chez les personnels de l’Éducation nationale. Les chefs d’établissement du SNPDEN-Unsa regrettaient le 9 septembre que les consignes données par les autorités fassent l’objet de "déclinaisons territoriales différentes" et s’interrogeaient sur la notion de "cas contact" (lire sur AEF info).

AEF info détaille la procédure à appliquer si un cas de Covid-19 est suspecté ou confirmé dans un établissement scolaire, en s’appuyant sur une circulaire du Premier ministre, adressée notamment le 1er septembre par la DGRH du ministère de l’Éducation nationale à plusieurs syndicats enseignants et sur une annexe intitulée "Stratégie de gestion des cas possibles, des cas confirmés, des contacts à risque et des clusters dans les écoles et établissements scolaires", mais aussi sur les informations disponibles sur le site du ministère de l’Éducation nationale.


Le masque distribué aux enseignants en question

 

En annexe de la circulaire, il est indiqué que les masques en tissus Afnor, soit le type de masques fournis par l’Éducation nationale à ses personnels, protègent moins que les masques chirurgicaux. En effet, il est expliqué qu’un contact n’est pas à risque face à une personne atteinte du Covid dans les cas où :

- Le cas confirmé ET le cas contact ont porté un masque en tissu Afnor

- Un des 2 a porté un masque chirurgical

Or, dans les écoles, les enfants ne portent pas de masques, ceux-ci n’étant obligatoires qu’à partir de 11 ans. Donc si un professeur des écoles a porté le masque fourni par l’Éducation nationale face à un élève (non-masqué, donc) atteint du Covid, il devient, selon ce document, automatiquement cas à risque. Ce n’est donc pas le cas si l’enseignant a porté un masque chirurgical.

Au regard de cette situation, le Snuipp-FSU, d’un côté, et le Sgen-CFDT et la Fep-CFDT, de l’autre, demandent, 10 septembre 2020, que le ministère équipe les personnels de masques chirurgicaux. Le Snuipp estime qu’il est "urgent de prendre des mesures pour protéger tous les personnels et les élèves dans les écoles". Le Sgen demande en outre que le ministère "saisisse le Haut conseil de santé publique concernant le port du masque pour les élèves des écoles élémentaires" et que "les dotations en masques soient plus importantes".

Contacté, le MEN explique que les masques "Dim" fournis aux personnels ont une efficacité de filtration de 98 %, soit un taux de protection parmi les plus forts qui existent, similaire à celui des masques chirurgicaux de type 2". Pourtant, des ARS indiquent que les masques Dim ne seraient pas aussi protecteurs. Il s’agirait en fait d’une erreur : l’ARS viserait ici les masques achetés dans le commerce ou de fabrication personnelle, et non ceux fournis par le MEN. Et le ministère d’indiquer travailler actuellement avec les ARS pour préciser cette différence.

Quand fermer un établissement scolaire ?

La circulaire gouvernementale formule également des recommandations à destination des établissements scolaires, dans le cas où plusieurs cas de Covid-19 sont confirmés.


Fermer

Bonjour

Vous souhaitez contacter

Maïwenn Lamy, journaliste