Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Revenir en haut de la page
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°634859

Revalorisations du Ségur de la santé : le versement de la 1re tranche de 90 euros aux personnels aura lieu dès septembre

Un avenant conclu le 1er septembre 2020 (1) à l'accord majoritaire signé le 13 juillet dernier par FO, la CFDT, l'Unsa et la FHF (lire sur AEF info) va permettre d'accélérer l'application des hausses salariales au sein des établissements de santé et des Ehpad publics, annonce le ministère de la santé. Au lieu que les 90 € applicables dès le 1er septembre 2020 ne soient versés à titre rétroactif que sur la paie de janvier 2021, ils le seront dès ce mois de septembre et au plus tard fin octobre avec un effet rétroactif au 1er septembre pour la FPH. Le décret doit paraître ces prochains jours.

Le décret relatif au versement de la première tranche de revalorisation doit paraître ces prochains jours. Pxhere

Les sages-femmes et les personnels non médicaux exerçant au sein des établissements de santé et Ehpad de la Fonction publique hospitalière percevront la première tranche de revalorisation, soit 90 euros supplémentaires mensuels, dès le mois de septembre ou octobre 2020. S'y ajouteront à partir de mars 2021 les 93 autres euros permettant d'atteindre les 183 euros nets mensuels promis lors des négociations de l'été dernier (lire sur AEF info).

Cette "mise en œuvre accélérée des accords du Ségur de la santé" témoigne de "l'engagement total du gouvernement envers les personnels hospitaliers et des Ehpad particulièrement mobilisés depuis le début de la crise sanitaire", souligne un communiqué de presse du ministère de la Santé diffusé le 1er septembre dans la soirée.

crainte d'une reprise des hospitalisations

Cette décision d'accélérer le processus intervient sur la base d'un avenant à l'accord initial du 13 juillet dernier signé hier. "Olivier Véran rappelle son attachement à assurer la mise en œuvre des accords du Ségur dans les meilleurs délais au travers un dialogue social régulier avec les organisations signataires", insiste le communiqué. Au ministère de la Santé, on indique que les salariés du secteur privé (FHP, Fehap) sont aussi concernés par la revalorisation mais que sa "mise en place se fera ultérieurement en lien avec leurs structures".

Cette accélération du calendrier des revalorisations salariales consécutives au "Ségur de la santé" voulu par le gouvernement après le pic de la crise sanitaire du printemps dernier intervient dans un contexte où les personnels de retour de congés estivaux sont confrontés à la crainte d'un retour de patients Covid+ dans les services hospitaliers. Mais également dans un contexte où certains acteurs entendent souffler sur les braises d'une colère encore mal éteinte (lire sur AEF info).

(1) Cet avenant a été signé par FO, l'Unsa et la CFDT, les mêmes organisations que l'accord initial du 13 juillet 2020.

Fermer

Bonjour

Vous souhaitez contacter

Corinne Duhamel, journaliste