Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Port du masque sur le lieu de travail : les conditions à respecter pour déroger à l’obligation

Une nouvelle version du protocole national "pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise" a été présentée aux partenaires sociaux, lundi 31 août 2020. Elle devrait être rendue publique par le ministère du Travail dans la journée, pour une entrée en application dès le lendemain. Le document précise notamment dans quelles conditions les salariés pourront être dispensés du port du masque "systématique". Des conditions qui varient en fonction du niveau de circulation du virus dans le département d’implantation de l’entreprise (zone verte, orange ou rouge).

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
AEF info met en ligne la nouvelle version du protocole "pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise"

Comme prévu, le gouvernement met à jour le protocole sanitaire applicable dans les entreprises : une nouvelle version du document, datée du 20 août, a été adressée pour avis aux partenaires sociaux. "À compter du 1er septembre 2020, l’ensemble des travailleurs a vocation à exercer leur activité, sur site, dans les conditions de sécurité renforcées", le dispositif d’arrêt de travail pour les personnes vulnérables devant prendre fin à cette date. Le télétravail reste néanmoins "recommandé", notamment pour limiter le risque d’affluence. Comme l’a annoncé la ministre du Travail Élisabeth Borne, le port du masque grand public est rendu "systématique dans les espaces clos et partagés au sein des entreprises (salles de réunion, open space, couloirs, vestiaires, bureaux partagés…)". Nous reviendrons en détail sur le contenu du nouveau protocole dans une prochaine dépêche.

Lire la suiteLire la suite