Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Revenir en haut de la page

Shanghai 2020 : Paris-Saclay (14e) fait entrer la France dans le top 20 mondial. PSL se classe 36e, Sorbonne U 39e

5 universités françaises dans le top 100 mondial du classement de Shanghai au lieu de 3 les années précédentes ; un trio de tête français recomposé avec l’université Paris-Saclay au 1er rang et au 14e rang international, suivie par PSL au 36e rang mondial et Sorbonne Université en 39e position qui gagne 5 places… : si l’édition 2020 du classement de Shanghai, qui paraît samedi 15 août 2020, ne présente guère de changements pour ce qui est du top 10 mondial, il en va autrement pour la représentation des établissements français, avec la prise en compte des nouveaux établissements expérimentaux.

© qimono / pixabay

Pour la première fois, le classement de Shanghai des 1 000 "meilleures" universités mondiales (1), publié le 15 août 2020, tient compte de l'évolution du paysage français de l’enseignement supérieur en y intégrant les nouveaux EPE (établissements publics expérimentaux) créés grâce à l’ordonnance du 12 décembre 2018 permettant l’expérimentation de "nouvelles formes de rapprochement, de regroupement ou de fusion".

Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation avait engagé des discussions avec Arwu, qui produit ce classement, pour le convaincre que le caractère expérimental de ces établissements ne devait pas être "un prétexte pour les disqualifier", comme l'expliquait à AEF info Anne-Sophie Barthez, Dgesip, début juin (lire sur AEF info). Le message est semble-t-il passé puisque le "palmarès thématique" de Shanghai, publié à la fin du mois de juin dernier, a bien pris en compte ces nouveaux établissements au nombre desquels figurent notamment Paris-Saclay ou PSL (lire sur AEF info). C’est désormais également le cas du classement mondial des universités proprement dit.

4 ÉTABLISSEMENTS EXPÉRIMENTAUX DANS LE TOP 100 MONDIAL

L’impact en est important : 7 établissements expérimentaux sur les 9 officiellement créés à ce jour font leur entrée dans le classement de Shanghai, dont 4 se placent directement dans le top 100 mondial : Paris-Saclay, PSL, l’université de Paris et l’université Grenoble-Alpes. Avec son 14e rang mondial, juste entre les universités américaines UCLA (université de Californie à Los Angeles) et Johns Hopkins, l’université Paris-Saclay fait du même coup entrer la France dans le top 20 international, dont elle était jusqu’à ce jour absente, et ravit à l’ETH Zürich (20e) la place de 1re université d’Europe continentale (2).

La comparaison des rangs occupés en 2020 par les établissements expérimentaux à ceux qu’avaient obtenus leurs composantes dans le classement de Shanghai 2019 montre que les regroupements ont permis d’améliorer très sensiblement les scores servant au classement, à l’exception de l’Institut polytechnique de Paris, dont le rang n’évolue guère par rapport à celui de l’École polytechnique. C’est particulièrement flagrant pour Paris-Saclay, l’université PSL et l’université de Paris.


Il est aussi à noter que l’université Côte d'Azur progresse fortement par rapport à l’université de Nice. La progression de l’établissement expérimental UGA (université Grenoble Alpes) par rapport à l’université du même nom est plus modeste en nombre de places, mais le renfort de Grenoble INP lui permet de se hisser dans le top 100 mondial.

Enfin, le regroupement a eu un effet tout aussi important pour l’université Gustave Eiffel, créée le 1er janvier 2020 et qui se retrouve classée dans la tranche des rangs 701-800, alors que l’Upem (université Paris-Est Marne-la-Vallée) ne figurait pas dans le classement de Shanghai, pas plus a fortiori que l’Ifsttar, qui était un organisme de recherche et non un établissement d’enseignement supérieur.

Les seuls établissements expérimentaux existants à ne pas apparaître dans le classement sont CY Cergy Paris Université et l’université polytechnique Hauts-de-France.

30 ÉTABLISSEMENTS FRANÇAIS CLASSÉS EN 2020 CONTRE 35 L’AN DERNIER

Le nombre d’établissements français figurant dans le classement de Shanghai 2020 est en baisse : 30 au lieu de 35 en 2019 (lire sur AEF info ici et ici). Les regroupements ayant donné naissance aux établissements expérimentaux n’y sont pas étrangers, mais il est à noter que des entrées et sorties interviennent aussi :

  • entrent ainsi dans le classement l’Upec et l’EHESS (rangs 701-800), et l’université de Tours (901-1000) ;
  • en revanche, l’INP Toulouse ne fait plus partie des établissements classés.

Enfin, 6 universités (hors établissements expérimentaux) progressent par rapport à 2019 :

  • Sorbonne Université (39e au lieu de 44e),
  • l’université de Lorraine (201-300 au lieu de 301-400),
  • l'université d’Auvergne (501-600 au lieu de 601-700),
  • l'université de Bourgogne (501-600 au lieu de 601-700),
  • l'université Rennes-I (501-600 au lieu de 601-700),
  • l’université de Savoie (701-800 au lieu de 801-900).

En revanche, 5 autres établissements perdent du terrain : Toulouse-I, Lille, UVSQ, Poitiers et Orléans.

 


 

LES ÉTATS-UNIS DOMINENT TOUJOURS LE CLASSEMENT

Globalement, les universités américaines continuent de dominer le classement, avec un total de 206 établissements, dont 41 dans le top 100. Viennent ensuite la Chine avec 168 universités, dont 6 dans le top 100, et le Royaume-Uni avec 65 universités, dont 8 dans le top 100.

Le trio de tête des "meilleures" universités du monde reste rigoureusement identique, avec dans l’ordre les universités américaines Harvard et Stanford suivies par la britannique Cambridge. La première université asiatique reste celle de Tokyo (26e), suivie par l’université chinoise Tsinghua (29e) qui devance cette année l’université de Kyoto (34e). En Océanie, l’université australienne de Melbourne est en tête (35e rang mondial).

Les 50 premières universités du classement mondial

Rang 2020Rang 2019InstitutionPays
11Harvard UniversityÉtats-Unis
22Stanford UniversityÉtats-Unis
33University of CambridgeRoyaume-Uni
44Massachusetts Institute of Technology (MIT)États-Unis
55University of California, BerkeleyÉtats-Unis
66Princeton UniversityÉtats-Unis
78Columbia UniversityÉtats-Unis
89California Institute of TechnologyÉtats-Unis
97University of OxfordRoyaume-Uni
1010University of ChicagoÉtats-Unis
1111Yale UniversityÉtats-Unis
1213Cornell UniversityÉtats-Unis
1311University of California, Los AngelesÉtats-Unis
14
Paris-Saclay UniversityFrance
1516Johns Hopkins UniversityÉtats-Unis
1615University College LondonRoyaume-Uni
1614University of WashingtonÉtats-Unis
1818University of California, San DiegoÉtats-Unis
1917University of PennsylvaniaÉtats-Unis
2019ETH ZurichSuisse
2120University of California, San FranciscoÉtats-Unis
2220University of Michigan-Ann ArborÉtats-Unis
2324University of TorontoCanada
2322Washington University in St. LouisÉtats-Unis
2523Imperial College LondonRoyaume-Uni
2625The University of TokyoJapon
2728Duke UniversityÉtats-Unis
2730New York UniversityÉtats-Unis
2943Tsinghua UniversityChine
3029Northwestern UniversityÉtats-Unis
3033University of North Carolina at Chapel HillÉtats-Unis
3227University of Wisconsin - MadisonÉtats-Unis
3326University of CopenhagenDanemark
3432Kyoto UniversityJapon
3541The University of MelbourneAustralie
36
PSL UniversityFrance
3633The University of ManchesterRoyaume-Uni
3835University of British ColumbiaCanada
3944Sorbonne UniversityFrance
4041University of Minnesota, Twin CitiesÉtats-Unis
4145The University of Texas at AustinÉtats-Unis
4231The University of EdinburghRoyaume-Uni
4335Rockefeller UniversityÉtats-Unis
4438University of Colorado at BoulderÉtats-Unis
4538Karolinska InstituteSuède
4538University of Illinois at Urbana-ChampaignÉtats-Unis
4751King’s College LondonRoyaume-Uni
4849The University of Texas Southwestern Medical Center
at Dallas
États-Unis
4953Peking UniversityChine
4948University of California, Santa BarbaraÉtats-Unis

 

(1) Le classement de Shanghai retient les "1 000 meilleures universités dans le monde" selon 6 indicateurs "objectifs" : le nombre de lauréats du prix Nobel et de médailles Fields parmi le personnel d'une part, les anciens d'autre part, le nombre de chercheurs hautement cités, le nombre d'articles publiés dans les revues Nature et Science, le nombre d'articles indexés dans le Science Citation Index et la "performance" académique (la somme de tous les indicateurs précédents) rapportée à l'effectif d'enseignants-chercheurs et de chercheurs.

(2) Deux universités britanniques devancent Paris-Saclay : Cambridge (3e) et Oxford (9e). En revanche, l'université française devance le University College London (16e) et l'Imperial College (25e). Toutes les autres universités qui devancent Paris-Saclay sont américaines.

Fermer

Bonjour

Vous souhaitez contacter

René-Luc Bénichou, journaliste