Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Rentrée : 10 000 places créées dans des formations courtes et les licences en tension. Réactions de la CPU et du SNPDEN

10 000 places seront créées à la rentrée, dans des formations courtes et les licences en tension, pour les bacheliers n’ayant pas encore de réponses à leurs vœux sur Parcoursup - dont 2 000 en formations de soins infirmiers -, et s’ajouteront à 3 000 créations en BTS, précise le MESRI à AEF info le 21 juillet 2020, après l’interview de Frédérique Vidal, dans Le Parisien. La CPU "espère avoir été entendue sur les moyens", alors que s’ouvrent des "négociations" avec les rectorats. Le SNPDEN "s’adapte et s’organise", malgré un surcroît d’organisation.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Parcoursup : 68 % des candidats ont reçu une proposition d’admission le 27 mai, des chiffres stables par rapport à 2019

Une semaine après le début de la phase principale de Parcoursup, le 27 mai 2020, 72 % des 662 366 candidats lycéens ont reçu une proposition d’admission, indique le tableau de suivi de la procédure. Cette part est moins importante (53,4 %) chez les candidats scolarisés à l’étranger ou en réorientation au nombre de 194 848. En tout, ce sont 67,8 % des candidats qui ont reçu une proposition d’admission. Une minorité d’entre eux, 0,5 % des candidats lycéens et 0,4 % de ceux qui sont en réorientation ou scolarisés à l’étranger, ont quitté la plateforme avant de recevoir une proposition d’admission. Ces chiffres paraissent stables par rapport à l’année dernière où, le 23 mai 2019 à la même période de la procédure, 75 % des candidats lycéens et 56 % des candidats scolarisés à l’étranger avaient reçu une proposition d’admission.

Lire la suiteLire la suite