Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

"Ceux qui disent que le nouveau bac est local se fourvoient" (Jean-Charles Ringard, comité de suivi du lycée GT)

"L’équilibre a consisté à donner plus d’autonomie organisationnelle sur la partie des évaluations communes tout en confirmant le caractère national du bac et le cadrage qui est nécessaire", explique l’IGÉSR Jean-Charles Ringard, co-pilote du comité de suivi de la réforme du lycée GT, après les ajustements annoncés sur les E3C, devenues les "évaluations communes" (EC). Ces mesures, qui reprennent largement les propositions des co-pilotes, "s’inscrivent dans la continuité de la réforme du bac", indique le 3 juillet 2020 à AEF info Jean-Charles Ringard, qui assure que "ceux qui disent que c’est un bac local se fourvoient". L’inspecteur général annonce qu’il y aura "des notes de service sur l’organisation des EC". Il justifie par ailleurs le fait de garder 3 sessions d’EC et recommande "d’organiser les 2e et 3e en juin de 1re et de terminale". Il annonce aussi les futurs chantiers du comité.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement