Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Une intersyndicale de la voie professionnelle demande plus de temps pour les enseignements disciplinaires

"Il faut redonner du temps à l’enseignement disciplinaire pour rattraper le retard pris dans les cursus", demandent les principaux syndicats enseignants de la voie professionnelle (CGT Éduc’action, SE-Unsa, Snalc, Snetaa-FO, Snuep-FSU et SUD éducation), dans un communiqué commun, le 22 juin 2020. Pour ce faire, ils proposent "l’allègement des dispositifs introduits par la réforme de la voie professionnelle" (co-intervention ou chef-d’œuvre, par exemple). L’intersyndicale demande aussi "d’augmenter les capacités d’accueil dans de nombreuses filières, notamment pour tou·tes les jeunes qui espéraient se tourner vers l’apprentissage et qui ne trouveront pas d’employeur en raison de la crise économique". Cela "demande des moyens humains" avec des recrutements "sous statut de fonctionnaire" et un "plan de titularisation" pour tous les contractuels, soulignent les syndicats.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi