Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Le Cneser du 12 mai est interrompu à cause de problèmes de connexion et reporté au 19 mai

À la suite de problèmes de connexion, la séance plénière du Cneser du mardi 12 mai 2020, organisée à distance, a été interrompue à la demande des organisations. Comme la précédente séance, le 21 avril, les membres se sont réunis en visio (lire sur AEF ici et ici). Un point d’information et des échanges autour des mesures d’urgence prises dans le cadre de l’épidémie de Covid-19 était prévu à l’ordre du jour en présence d’Anne-Sophie Barthez, Dgesip. Compte tenu de problèmes techniques, les votes n’ont pas pu se tenir. La fin de la séance est reportée à la semaine d’après, le 19 mai 2020.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Le Cneser rejette le grade de master pour une dizaine de diplômes d'établissement de l’université Côte d'Azur

Réunis en séance plénière le 14 janvier 2020, les membres du Cneser ont rejeté à l’unanimité deux projets de textes qui accordent le grade de master pour une dizaine de DE (diplômes d’établissement) de l’université de Côte d’Azur (21 contres et 5 abstentions). Des organisations syndicales ont contesté le fait d’accorder le grade national de master à ces formations coûteuses : annoncés en 2018 (lire sur AEF info), ces DE sont payants (environ 4 000 euros de frais de scolarité par an). Le Cneser a aussi rejeté le projet de décret listant les M2 sélectifs (lire sur AEF info). Pour cette année, ce régime dérogatoire "concernera 259 mentions de master sur un total de 3 537 mentions dispensées au niveau national, soit 7,3 %". Enfin, les membres du Conseil ont adopté à l’unanimité le projet d’arrêté qui ajuste la procédure Parcoursup pour les Ifsi (lire sur AEF ici et ici).

 

Lire la suiteLire la suite