Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

La pandémie "risque de faire perdre à la biodiversité l’élan qu’elle avait commencé à prendre" (Anne Larigauderie, IPBES)

Un an après la publication par l’IPBES de l’évaluation mondiale sur l’état de la biodiversité, sa secrétaire exécutive Anne Larigauderie s’inquiète auprès d’AEF info mardi 5 mai 2020 de l’impact de la crise de coronavirus en cours. "Il y a un risque que le sujet perde l’élan qu’il avait commencé à prendre", estime-t-elle, d’autant que 2020, qui devait être l’année internationale de la biodiversité a vu son programme entièrement "chamboulé" avec le report du congrès mondial de l’UICN et de la COP 15. Aussi, alors que l’environnement et la biodiversité semblent avoir joué un "rôle fondamental" dans l’origine de la pandémie, l’IPBES organisera du 6 au 10 juillet un atelier de travail virtuel pour interroger ces liens et proposer des options pour l’action. Ses conclusions seront publiées à quelques jours du sommet biodiversité organisé par les Nations unies les 22 et 23 septembre 2020.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement