Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

À quelques mois de la COP 15, la pandémie incite la Chine à réviser sa législation sur la faune sauvage

La Chine, pays hôte de la COP 15 sur la diversité biologique et d’où la pandémie de coronavirus est partie, s’apprête à réviser sa législation en matière de gestion de la faune sauvage. L’objectif : "rééquilibrer" le texte en faveur de la protection des espèces plus que de leur utilisation, espère Li Shuo, spécialiste politiques internationales de Greenpeace Chine. Une révision qui permettrait au pays de "préparer le terrain" pour une COP "encore plus réussie", juge Aron White, spécialiste de l’Environmental Investigation Agency, lors d’un webinaire organisé par l’Iddri le 24 avril 2020.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement