Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°625620

La FSPF discute avec l’assurance maladie obligatoire du soutien aux officines en perte d’activité

L’activité de dispensation des médicaments par les pharmaciens d’officine a connu une forte baisse la semaine suivant le confinement du 17 mars. Selon la FSPF, la baisse d’activité a été de 25 % et elle s’est amplifiée la première semaine d’avril. "Il va y avoir des difficultés pour assurer les salaires", indique Philippe Besset, président de la FSPF, le 8 avril. La FSPF participe à la concertation avec l’AMO pour trouver des mécanismes de soutien. Une négociation aura lieu d’autre part en fin de semaine avec les organisations syndicales en vue d’un accord sur les droits santé-prévoyance.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 95 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi

Protection sociale

Aperçu de la dépêche Aperçu
Le gouvernement annonce l’ouverture aux professionnels de santé libéraux des dispositifs d’aides publiques
Lire la suite
L’Unsa demande le renouvellement automatique des arrêts de travail pour garde d’enfants et maladies chroniques à risque

Depuis la fermeture des établissements scolaires et des crèches, les salariés qui ont des enfants de moins de 16 ans, sans mode de garde ni accès au télétravail, peuvent bénéficier d’un arrêt maladie. Tout comme ceux souffrant de maladie chronique à risque. Actuellement, cet arrêt est de 21 jours, renouvelable si la situation sanitaire reste inchangée. "Certains employeurs ont la tentation de vouloir placer les salariés concernés, au-delà de la période de 21 jours [qui arrive à son terme], en activité partielle", déplore l’Unsa dans un communiqué. L’Unsa dénonce ces agissements et demande au gouvernement "de prendre toutes les dispositions nécessaires pour que ces arrêts de travail soient renouvelés automatiquement jusqu’à la fin de la période de confinement, afin d’éviter toutes difficultés dans le paiement des indemnités journalières".

Lire la suiteLire la suite

Protection sociale

Aperçu de la dépêche Aperçu
La FFA annonce le début d’une réflexion sur la création d’un régime assurantiel pour les catastrophes sanitaires
Lire la suite

Protection sociale

Aperçu de la dépêche Aperçu
Coronavirus : la Mutualité française a sensibilisé le gouvernement sur plusieurs questions de continuité des droits
Lire la suite