Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Les gendarmes de l’Institut de recherche criminelle en renfort pour tester la population du secteur médico-social

Le laboratoire mobile de l’Institut de recherche criminelle de la gendarmerie s’est installé depuis le 1er avril 2020 à l’hôpital de Garches. L’objectif ? Aider l’AP-HP à augmenter le dépistage du Covid-19 grâce à l’expertise, et à la technologie employée par ces spécialistes, d’ordinaire chargés d’identifier des victimes de crimes de masse ou de catastrophes. Les 1 000 tests réalisés par jour cibleront la population des résidents et des soignants des Ehpad et des structures d’accueil de personnes handicapées, expliquent la professeure Antoinette Lemoine et le colonel Thibaud Fritz à AEF info.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement