Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Revenir en haut de la page

Les Instituts Carnot se mobilisent et présentent cinq contributions pour les malades et le personnel soignant

Spray anti-SARS-COV-2, visières de protections, don de matériels… À l’heure où tous les continents sont désormais touchés par l'épidémie de Covid-19, les 39 Instituts Carnot "s’organisent depuis plusieurs semaines pour participer à l’effort collectif et aider à endiguer cette pandémie", font-ils savoir vendredi 3 avril 2020. Première illustration autour de cinq contributions Carnot pour les malades, le personnel soignant, les Ehpad et la prévention de la propagation de l’épidémie.

   Merci de découvrir AEF info !

Cette dépêche est en accès libre.

Retrouvez tous nos contenus sur la même thématique.

Tester AEF info pendant 1 mois
Test gratuit et sans engagement
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

Les Instituts Carnot entendent participer à l’effort collectif et souhaitent "aider à endiguer la pandémie de Covid-19". Aussi présentent-ils, vendredi 3 avril 2020, "cinq contributions" qui vont dans ce sens.

Un spray anti-SARS-COV-2

Depuis début mars, l’Institut Carnot Mica soutient la start-up Spartha Medical dans l'élaboration d'un spray antiviral permettant notamment d’éliminer le SARS-CoV-2 de n’importe quelle surface.

À l’origine, les chercheurs Mica accompagnaient cette start-up dans le développement de solutions visant à prévenir les maladies nosocomiales notamment via les infections causées par dispositifs médicaux implantables. L’épidémie de Covid-19 a amené les chercheurs à transformer leur solution antimicrobienne en solution antivirale. "Les premiers essais seront menés par un membre Mica en collaboration avec un laboratoire de virologie et débuteront dès le mois d’avril 2020", est-il précisé. "Les chercheurs anticipent également les possibles mutations du virus grâce à l’apport de l’IA." Des tests sont en cours pour modéliser les différents scénarios.

Des visières de protections pour le personnel soignant

L’Institut Carnot Arts, via ses ingénieurs en mécanique, s’est mis à la disposition du personnel soignant pour concevoir et réaliser des visières de protection. La conception de ces boucliers faciaux, pouvant disposer de deux niveaux de protection, a d’ores et déjà été validée par le CHU de Bordeaux.

Une solution de téléconsultation gratuite pour les Ehpad

Medeo, une start-up issue de l’Institut Carnot Ingénierie@Lyon, dédiée à l’amélioration du quotidien des professionnels de santé, rend gratuite l’utilisation de sa plate-forme de téléconsultation en Ehpad.

"Le public fragile des Ehpad, grâce à cette initiative, bénéficie de téléconsultations gratuitement", fait-valoir l’Institut Carnot. La plate-forme "donne accès à des dispositifs médicaux connectés : oxymètre, tensiomètre, thermomètre, stéthoscope et les patients répondent à des questionnaires spécifiques au contexte du Covid-19".

Concrètement, un professionnel de santé "procède à la prise de mesures chez le patient, automatiquement enregistrées sur son dossier. Ensuite, un médecin accède aux données de préconsultation, permettant ainsi aux personnels soignants de ne pas attendre le début d’une téléconsultation pour effectuer des mesures et aux résidents d’Ehpad de se faire soigner en toute sécurité".

Recherche autour du recyclage de masques de protection

Les masques chirurgicaux et FFP2 doivent aujourd’hui être jetés après quelques heures d’utilisation alors que ces équipements manquent. "Pour trouver une solution à ce problème, un consortium composé de médecins, d’industriels et de scientifiques, parmi lesquels des chercheurs des instituts Carnot Icéel et PolyNat, se sont regroupés pour explorer des pistes permettant de réutiliser ces masques sans risque", signalent-ils. Le défi est d’en"éliminer la charge virale tout en garantissant le maintien de leur niveau de performance".

Depuis mi-mars, le CHU Grenoble-Alpes a mis en place un protocole de collecte des masques usagés pour permettre le lancement de tests. "Plusieurs pistes sont actuellement étudiées par le consortium : avantages comparés d’un lavage avec un détergent à 60 ou 95 °C, passage en autoclave à 121 °C pendant 50 minutes, irradiation par des rayonnements gamma ou bêta, exposition à l’oxyde d’éthylène ou encore chauffage à 70 °C en chaleur sèche ou dans l’eau." "Les premiers résultats sont encourageants : les masques chirurgicaux conservent leurs performances après un lavage à 95 °C, il en est de même pour les masques FFP2 avec un traitement à l’oxyde d’éthylène", saluent-ils.

Quatre projets de recherche pour lutter contre le Covid-19 envisagés

L’Institut Carnot Curie Cancer "mobilise ses experts et met à disposition ses plates-formes technologiques pour développer quatre nouveaux projets de recherche" sur la thématique "Coronavirus et cancers" :

  1. développer des tests de dépistages à base d’anticorps ;
  2. identifier des molécules actives pour bloquer l’infection cellulaire du Covid-19 ;
  3. comprendre pourquoi le coronavirus affecte plus les personnes âgées ;
  4. étudier la potentialité d’un vaccin contre le Covid-19 ;

Don de matériels

L’ensemble du réseau Carnot "participe également à l’effort collectif de solidarité envers les personnels soignants et les malades en mettant à leur disposition des stocks de matières premières nécessaires à la production de solutions hydroalcooliques, et tout le petit matériel disponible dans les laboratoires  : masques, lunettes de protection, charlottes, gants, etc.", signale-t-il enfin. 

à lire aussi
Fermer
Bonjour

Vous souhaitez contacter

Julien Jankowiak, journaliste