Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Enseigner en temps confinés : des étudiants à l’aise dans le distanciel, mais inquiets pour l’avenir (Chapitre II/2)

Et les étudiants, dans tout ça ? Comment la génération des "millenials", née un smartphone à la main et biberonnée aux réseaux sociaux, vit-elle cette entrée fracassante dans l’université dématérialisée, en mode "crash test" ? Plutôt bien quand ils n’ont pas de gros soucis techniques, semblent-ils répondre, dans ce 4e épisode du suivi au long cours de la crise sanitaire dans l’ESR, observée sous l’angle des enseignements. Ou plus exactement : la technologie ne leur fait pas peur, contrairement à leurs aînés, et ils y verraient même certains avantages (l’interactivité, la liberté procurée par l’asynchrone…), même s’ils regrettent "la vie réelle". En revanche, l’incertitude sur l’avenir et la fatigue accumulée au fil de visioconférences longues et trop statiques font de cette période un véritable défi pour eux.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement