Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Les élèves les plus en difficultés pourront suivre des cours particuliers durant les vacances de Pâques (J.-M. Blanquer)

Après l’opération "Nation apprenante", Jean-Michel Blanquer lance l’opération "Vacances apprenantes", annonce-t-il le 31 mars 2020 sur Cnews. Pendant les vacances de Pâques, qui débutent le 4 avril dans la zone C, les élèves "les plus en difficultés" se verront proposer "des cours particuliers à distance et gratuits". Ce soutien scolaire sera assuré par des "professeurs volontaires soit par tout petits groupes soit individuellement", assure le ministre de l’Éducation nationale. Il estime qu’entre 5 et 8 % des élèves ont été "perdus" par leurs enseignants depuis le début du confinement.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Bac 2020 : "Il y aura forcément une dose de contrôle continu" (Jean-Michel Blanquer)

Invité d’Europe 1, lundi 30 mars 2020, le ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, Jean-Michel Blanquer, a indiqué qu’il "y aura forcément une dose de contrôle continu" pour le baccalauréat 2020. "Si l’on passe tout ou partie en contrôle continu, cela va permettre d’avoir un vrai mois de juin en matière de cours", permettant de rattraper le retard pris pendant le confinement. Le ministre annoncera la formule retenue en fin de semaine. Par ailleurs, les vacances de printemps sont maintenues en l’état, a-t-il assuré, alors que l’hypothèse d’un "dézonage" était évoquée. Du "soutien scolaire" sera mis en place également pendant ces vacances "pour des élèves que nous aurons ciblés" et avec des enseignants volontaires. Mais "pour tous les autres, il faut que ces vacances soient de vraies vacances" et les "professeurs ne seront pas au travail avec les élèves", précise-t-il.

Lire la suiteLire la suite