Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

"Imposer des congés aux agents est une mesquinerie sans nom", selon Stéphane Pintre, président du SNDGCT

Obliger les agents à prendre des jours de congé pendant la crise sanitaire est "une mauvaise idée" et une "mesquinerie sans nom", affirme Stéphane Pintre, directeur général de la ville d’Antibes (Alpes-Maritimes), le 25 mars. Le président du syndicat des directeurs généraux de collectivités réagissait aux annonces du gouvernement sur les souplesses accordées aux employeurs publics en matière de congés en raison de l’état d’urgence sanitaire. Une position globalement partagée par Philippe Laurent, maire de Sceaux (Hauts-de-Seine), pour qui une telle mesure ne peut être imposée aux agents.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à découvrir