Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Coronavirus : l’Unédic pourrait dépenser 2,75 milliards d’euros pour compléter les seules dépenses d’activité partielle

D’après le PLFR destiné à contrer les effets économiques et sociaux de l’épidémie de Coronavirus, l’État prévoit de consacrer 5,5 milliards d’euros pour le cofinancement de l’activité réduite. En se fondant sur une répartition de deux tiers pour l’État et d’un tiers pour l’Unédic, le régime d’assurance chômage devrait y consacrer 2,75 milliards d’euros. Au total, la crise devrait aussi avoir des effets massifs sur les finances de l’Unédic.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement