Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Coronavirus : "Pour tenir, il faut réguler l’intensité et les amplitudes de travail" (Jean-Claude Delgènes, Technologia)

Quels sont les risques que font peser sur la santé mentale des salariés les circonstances actuelles liées à la pandémie de coronavirus ? Pour Jean-Claude Delgènes, fondateur et directeur général de Technologia, ceux-ci diffèrent selon les salariés, qu’ils soient à la maison, sur leur lieu de travail ou en activité partielle : isolement lié au confinement, angoisses de ceux qui doivent se rendre sur leur lieu de travail, difficultés à prioriser, difficultés techniques… Il faut garder en tête que "l’être humain est avant tout un être social qui a besoin de ce cordon ombilical qu’est le travail". "Les entreprises qui sauront maintenir le lien avec leurs salariés, et maintiendront une activité adaptée aux circonstances, repartiront beaucoup plus vite", prédit Jean-Claude Delgènes. Pour tenir dans la durée, il estime nécessaire de "réguler l’intensité et les amplitudes de travail".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement