Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Covid-19 : comment les professionnels de santé en ville s'organisent pour assurer la continuité des soins en phase 3 ?

Face à l’explosion du nombre de personnes contaminées par le coronavirus et en raison d’une quantité de masques et vêtements de protection encore insuffisante par rapport aux besoins, les professionnels de santé en ville tentent de maintenir une activité pour les soins urgents en réorganisant l'activité des cabinets. D'autant que dans les établissements de santé, la situation s’est tendue et ceux situés dans les foyers épidémiques initiaux sont débordés. Un hôpital de campagne sera installé en Alsace par l’armée pour soulager les équipes, a indiqué Emmanuel Macron le 16 mars dernier.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
En pleine épidémie de Coronavirus, April facilite l’accès aux téléconsultations

Dans la "situation internationale exceptionnelle" liée à la diffusion du Coronavirus, "April Santé prévoyance et April International care (1) facilitent l’accès à leurs services de téléconsultation", fait savoir le groupe ce lundi 16 mars 2020. Ce service sera proposé aux assurés des contrats April Santé Mix, April Santé Actif et April Santé Pro. "April International care avait déjà ouvert, il y a deux mois, ce service à ses clients expatriés installés en Asie", et le propose désormais à tous les assurés expatriés, "où qu’ils soient dans le monde, pour une période de deux mois". Une période qui pourrait être prolongée "si la situation sanitaire le nécessitait". La téléconsultation sera possible grâce à un partenariat avec le groupe Teladoc Health. "L’accès à ces services de téléconsultation s’ajoute aux mesures prises dans le cadre du plan de continuité de l’activité" déployé par le groupe.

Lire la suiteLire la suite