Service abonnements 01 83 97 46 50

Revenir en haut de la page
Home| Social / RH| Ressources humaines| Dépêche n°623908

À partir du 18 mars, les salariés devant se rendre au travail devront disposer d’une attestation de leur employeur

Lundi 16 mars 2020, le président de la République a annoncé de nouvelles mesures de lutte contre la propagation du coronavirus. Désormais, les déplacements sont strictement limités. En particulier, "les trajets entre le domicile et le ou les lieux d’exercice de l’activité professionnelle et déplacements professionnels" ne sont autorisés que s’ils sont "insusceptibles d’être différés". Les salariés concernés devront disposer d’une attestation de leur employeur. Ce document, qui doit être mis en ligne très prochainement, n’est pas exigé mardi 17 mars, mais devrait l’être mercredi.

Désormais, les déplacements sont strictement restreints. Déjà hier à 17h, la place Bellecour à Lyon était vide MaxPPP - PHOTOPQR/LE PROGRES/Richard MOUILLAUD

À compter du mardi 17 mars 2020 à midi, et jusqu’au 31 mars, les déplacements hors du domicile sont interdits, sauf exceptions définies par décret. "L’activité de notre pays ne doit pas s’arrêter totalement", justifie le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner. L’une des exceptions concerne "les déplacements entre le lieu de domicile et le travail, lorsque ces déplacements sont indispensables pour des activités ne pouvant être interrompues ni organisées sous forme de télétravail".

Pour les salariés concernés, une "attestation de déplacement dérogatoire" est requise. Elle n’est "pas exigée" mardi 17 mars 2020, précise le ministère du Travail, mais devrait l’être à compter du 18 mars. Le document à télécharger ou à recopier est disponible sur le site du ministère de l'Intérieur.

La violation des mesures de limitation des déplacements pourra être sanctionnée d’une amende pouvant atteindre 135 euros, selon le ministre de l'Intérieur.

Fermer

Bonjour

Vous souhaitez contacter

Lucie Prusak, journaliste