Service abonnements 01 83 97 46 50

Revenir en haut de la page
Home| Social / RH| Ressources humaines| Dépêche n°623738

Coronavirus : les CFA seront fermés à partir du 16 mars 2020 et les apprentis devront rejoindre leur entreprise

Le président de la République, Emmanuel Macron, s’est exprimé sur la crise liée à la pandémie du covid-19, jeudi 12 mars 2020, à 20 heures. Dans la foulée, le DGEFP, Bruno Lucas, a adressé aux têtes de réseaux de CFA et aux opérateurs de compétences un e-mail avec les consignes à appliquer en matière d’apprentissage. Le ministère du Travail a en particulier décidé que "les CFA doivent être fermés à partir de lundi 16 mars" et que "les jeunes en formation devront rejoindre leur entreprise".

Comme les établissements scolaires, les CFA devront fermer à partir de lundi 16 mars 2020. Pexels

Dans la foulée de l’allocution du président de la République sur la pandémie du covid-19, le Délégué général à l'emploi à la formation professionnelle, Bruno Lucas, a envoyé, jeudi 12 mars 2020 à 21h45, un e-mail aux têtes de réseaux de CFA et aux Opco pour donner les consignes du ministère du Travail à appliquer. Elles sont au nombre de quatre :

  • "Les CFA doivent être fermés à partir de lundi 16 mars ;
  • Le coût contrat est maintenu et sera payé par les Opco. Les CFA n’auront donc pas accès à l’activité partielle ;
  • Les jeunes en formation devront rejoindre leur entreprise. Si celle-ci est en activité partielle, ils seront également mis en activité partielle ;
  • Les CFA sont invités à recourir à la formation à distance et le ministère du Travail vous aidera au maximum pour le faire."

télétravail et formation à distance

Les règles qui s’appliquent à tous les salariés, en matière de temps partiel mais aussi de télétravail, s’appliquent donc aux apprentis. Pour le télétravail, la mise en œuvre sera néanmoins certainement compliquée pour les nombreux apprentis qui travaillent dans des secteurs où cette modalité est peu ou pas adaptée, tels que l’artisanat, l’industrie ou le bâtiment.

Pour les CFA comme pour les établissements scolaires, la priorité est de mettre en place la formation à distance à destination des apprentis, ce que certains CFA ont déjà développé. À plus long terme, l’inquiétude porte sur la rentrée prochaine. De nombreux CFA dont les portes ouvertes devaient se tenir dans les jours qui viennent se voient contraints de les annuler, risquant de pénaliser la campagne de recrutement pour septembre 2020. Surtout, l’apprentissage étant le reflet de l’activité économique, un ralentissement de l’économie au niveau national aura nécessairement des répercussions sur l’embauche d’apprentis par les entreprises et la situation financière des CFA.

Fermer

Bonjour

Vous souhaitez contacter

Astrid Gruyelle, journaliste