Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Intermittents : la CGT demande un aménagement des règles d’assurance chômage pour amortir les effets du Coronavirus

Le secteur du spectacle est un des premiers à ressentir les effets de l'épidémie du Coronavirus, avec l'annulation de nombreuses représentations. Outre la demande d'un fonds de soutien au secteur, la CGT Spectacle demande au gouvernement, une "modification temporaire des décrets sur l'assurance chômage, notamment pour prolonger les droits en cours, voire prolonger la période de référence, jusqu'à la reprise de l'activité à son niveau d'avant la crise". Côté patronal, la Fesac demande la cration d'un "fonds d'urgence", rejoignant ainsi la CGT qui avait déjà formulé une requête similaire.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Intermittents du spectacle : le décret réformant les mesures d’aide à l’embauche et à l’emploi pérenne est publié au JO

Le décret n°2019-1011 du 1er octobre 2019 relatif au Fonpeps (Fonds national pour l’emploi pérenne dans le spectacle) est publié au Journal officiel du mercredi 2 octobre 2019. Ce texte acte la création d’une nouvelle aide à l’embauche en CDI ou en CDD dans le secteur du spectacle. Cette aide vient remplacer celles créées en 2016, lors de la création du Fonpeps, à savoir l’aide à l’embauche d’un premier salarié en CDI pour les entreprises relevant des branches du spectacle, la prime à l’emploi pérenne de salariés du spectacle, la prime aux contrats de longue durée dans le secteur du spectacle et l’aide à l’embauche des jeunes artistes diplômés. Cette nouvelle aide va de 200 euros par mois pour un CDD entre un et quatre mois jusqu’à 10 000 euros par an sur trois ans pour les CDI.

Lire la suiteLire la suite