Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

"Nous souhaitons favoriser le développement d’un tiers payant pour les couvertures 100 % santé" (Annelore Coury, Cnam)

Peu à peu, sans créer de nouvelles polémiques, la pratique du tiers payant se diffuse progressivement chez les professionnels de santé libéraux. Dans un entretien accordé à AEF Info, Annelore Coury, directrice déléguée à la gestion et à l’organisation des soins de la Cnam, analyse la significative progression de cette pratique et présente les dernières statistiques sur le sujet. Son analyse porte à la fois sur le bilan du déploiement technique de la solution ADRi (permettant la pratique sécurisée du tiers payant AMO) mais aussi sur la proportion actuelle de professionnels de santé pratiquant le tiers payant avec l’assurance maladie. Portant un éclairage nouveau sur certains enjeux du passé, tels que l’impact sur la consommation de soins, Annelore Coury détaille aussi les enjeux futurs, notamment concernant la pratique du tiers payant dans le cadre des nouvelles couvertures 100 % santé.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
La FMF prend la défense de la généralisation du tiers payant et critique son report à une "date indéterminée"

Alors que plusieurs syndicats médicaux ont salué cette semaine la décision du gouvernement de reporter la généralisation du tiers payant AMO prévu initialement ce 30 novembre (sur AEF), la FMF (Fédération des Mutuelles de France), dans un communiqué daté du 26 octobre, prend la défense du tiers payant et critique une décision de report équivalant pour elle à "un recul dans l’accès aux soins de toutes et tous". La FMF, commentant le rapport Igas paru lundi (sur AEF), souligne que"le tiers payant sur la part relevant de l’assurance maladie obligatoire fonctionne sans difficulté notable. Pourquoi ne donc pas le généraliser immédiatement ?". Quant au tiers payant AMC, la fédération estime que "les complémentaires santé qui travaillent depuis plusieurs mois à rendre le tiers payant généralisable auront, elles-aussi, très prochainement relevé tous les défis techniques."

Lire la suiteLire la suite