Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

"Il faut absolument sortir du débat : faut-il ou non tuer les Satt ?" (Paul-François Fournier, Bpifrance)

Pour atteindre l’objectif de 400 créations de start-up deep tech chaque année et ainsi positionner la France parmi les leaders mondiaux de l’innovation technologique, 2,5 Md€ de dotations de l’État seront déployés par Bpifrance d'ici 2023, rappelle Paul-François Fournier, directeur exécutif de l’innovation, lundi 9 mars 2020 à l’occasion du bilan du plan deep tech. Il confirme également sa volonté "de faire gagner en cohérence les Satt, dispositif innovant qui a besoin de temps", et plaide pour "sortir du débat : faut-il ou non tuer les Satt ?" afin de "créer l’équipe de France du transfert".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement