Service abonnements 01 83 97 46 50

Revenir en haut de la page

La France reste 10e du classement Bloomberg sur les "économies mondiales innovantes" dominé par l’Allemagne

La France conserve la 10e place du classement Bloomberg sur les "économies mondiales innovantes", publié samedi 18 janvier 2020. Elle figure notamment au 2e rang sur le critère spécifique du nombre d’entreprises innovantes de hautes technologies. Deuxième l’année dernière, l’Allemagne prend la première place, suivie de la Corée du Sud, Singapour et la Suisse. L’Algérie et l’Égypte intègrent pour la première fois le classement. Les pays sont classés en fonction de plusieurs critères (1) : les dépenses de R&D, la productivité des découvertes scientifiques, la concentration des recherches, etc.

Droits réservés - DR

Comme en 2019, la France figure au 10e rang du classement Bloomberg sur les "économies mondiales innovantes", publié samedi 18 janvier 2020. Elle était 9e en 2018 (lire sur AEF info). La France devance l’Autriche et le Japon, qui sort du top 10 (12e) mais reste derrière les États-Unis, le Danemark, la Finlande, Israël et la Suède. 

LA FRANCE, DEUXIÈME POUR LE NOMBRE D’ENTREPRISES INNOVANTES

Bloomberg analyse les pays selon sept critères. La France se situe au 2e rang mondial en ce qui concerne le nombre d’entreprises innovantes de hautes technologies, derrière les États-Unis mais devant l’Allemagne et la Corée du Sud. Sur l’activité de dépôt de brevets, la France se place en 8e position d’un classement spécifique dominé par les États-Unis, la Chine et l’Allemagne.

SINGAPOUR PREMIER POUR L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR

L’Allemagne est première du classement devant la Corée du Sud qui "a perdu sa couronne en partie à cause d’une baisse relative de la productivité, tombant à la 29e place (18e en 2019", précise Bloomberg. Toutefois, "l’Allemagne ne devrait pas se reposer sur ses lauriers en matière d’innovation, notamment dans les services", précise Bloomberg qui explique "qu’un tiers des dépenses de recherche et de développement sont consacrées à l’industrie automobile, ce qui signifie que la perturbation et la faiblesse prolongée de ce secteur pourraient peser sur la force d’innovation de l’Allemagne."

La progression de Singapour à la troisième place, contre la sixième l’année dernière, "a été favorisée par des gains de productivité et de valeur ajoutée dans le secteur manufacturier, tandis que le pays conserve une place de premier rang mondial en matière d’efficacité de l’enseignement supérieur", détaille par ailleurs le classement.

CHUTE DES ÉTATS-UNIS

Les États-Unis, qui étaient premiers lors du lancement de l’indice Bloomberg en 2013, sont désormais 9e, sept ans plus tard. La deuxième économie mondiale, la Chine, gagne une place et se hisse à la 15e place. "Elle a conservé la deuxième place pour l’activité en matière de brevets et s’est classée parmi les cinq premiers pour l’efficacité du secteur tertiaire", note Bloomberg.

"Les grands gagnants du classement 2020 sont la Slovénie, qui a gagné 10 places pour se retrouver 21e et le Chili, qui a grimpé de 7 places pour atteindre la 51e place", analyse Bloomberg. Enfin, quatre économies sont entrées pour la première fois dans l’indice de l’innovation : l’Algérie, l’Égypte, le Kazakhstan et Macao.

(1) Chaque pays est noté sur une échelle de 0 à 100 sur la base de sept catégories également pondérées. Les pays qui n'ont pas fourni de données pour au moins six catégories ont été éliminés, ce qui a réduit la liste totale à 105. Bloomberg publie les 60 premières économies.

Fermer

Bonjour

Vous souhaitez contacter

Julien Jankowiak, journaliste