Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

La centrale à charbon de Cordemais pourra continuer à fonctionner jusqu'en 2024 voire 2026

La centrale à charbon de Cordemais, en Loire-Atlantique, a obtenu un sursis. En visite à Nantes vendredi 17 janvier 2020 pour signer un "pacte pour la transition écologique et industrielle" du site, Emmanuelle Wargon a annoncé que cette installation pourrait continuer à fonctionner jusqu’en 2024, voire 2026. La secrétaire d'État à la Transition écologique assure malgré cette entorse que le gouvernement mettra "fin à l’exploitation de la centrale" en 2022 et respecte donc l’engagement de la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement