Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Sous-traitance (4/4) : Une coordination CGT autour d'Airbus revendique d'être partie prenante du plan de vigilance

En rouvrant ses usines le 23 mars 2020, Airbus a entraîné la reprise d'activité de ses sous-traitants, dont certaines directions avancent "qu'il faut satisfaire les exigences du client Airbus", rapporte une intersyndicale CGT et Unsa-aérien de l'aéronautique. Depuis plusieurs années, la CGT Airbus s’appuie sur la loi de 2017 relative au devoir de vigilance pour impulser une "plateforme revendicative interentreprises de la filière aéronautique" afin d'encadrer les relations avec les sous-traitants. Elle veut aussi être reconnue partie prenante du plan de vigilance, mais peine à convaincre.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement