Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Revenir en haut de la page

Entreprises innovantes : des investisseurs institutionnels portent leur engagement à 6 Md€ d’ici au 31 décembre 2022

Le rapport de Philippe Tibi, publié en juillet 2019, dressait le constat "d’une insuffisante capacité de financement des entreprises technologiques en France". Afin de combler cette faille de marché, les investisseurs institutionnels français se sont engagés, le 17 septembre 2019, à consacrer plus de 5 Md€ en faveur du financement des entreprises technologiques d’ici au 31 décembre 2022 (lire sur AEF info). Lundi 13 janvier 2020, Bruno Le Maire et Cédric O ont réuni ces investisseurs qui ont "annoncé mobiliser 1 milliard d’euros supplémentaires pour cette initiative".

   Merci de découvrir AEF info !

Cette dépêche est en accès libre.

Retrouvez tous nos contenus sur la même thématique.

Tester AEF info pendant 1 mois
Test gratuit et sans engagement
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

Philippe Tibi (à gauche au premier plan) lors de la remise de son rapport aux ministres Bruno Le Maire et Cédric O.

Le 17 juillet 2019, Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances, et Cédric O, secrétaire d'État chargé du Numérique, ont reçu le rapport intitulé "Financer la quatrième révolution industrielle - Lever le verrou du financement des entreprises technologiques", rédigé par Philippe Tibi, président de Pergamon campus et professeur d’économie à l’École polytechnique. Ce rapport soulignait une "insuffisante capacité de financement des entreprises technologiques en France" (lire sur AEF info).

1 MILLIARD SUPPLÉMENTAIRE

Afin de combler cette faille de marché, les investisseurs institutionnels français se sont engagés le 17 septembre 2019, sous l’égide du président de la République, à consacrer plus de 5 Md€ en faveur du financement des entreprises technologiques (lire sur AEF info). Le 13 janvier 2020, Bruno Le Maire et Cédric O ont réuni à Bercy ces investisseurs pour formaliser ces engagements et marquer le point départ de leur mise en œuvre concrète".

Les investisseurs ont notamment annoncé mobiliser 1 milliard d’euros supplémentaires pour cette initiative, portant au total leurs engagements à plus de 6 Md€ en faveur du financement des entreprises technologiques d’ici au 31 décembre 2022.

LES FONDS "LATE STAGE" PRIVILÉGIÉS

Les engagements des investisseurs se "déploieront à la fois sur le segment de l’investissement non coté, en finançant des fonds français de capital-investissement proposant une stratégie late stage (levées supérieures à 50 M€) et sur l’investissement coté, en attribuant des mandats global tech à des gestionnaires d’actifs basés en France".

Les documents signés au cours de cette cérémonie "établissent un cadre et une gouvernance visant à définir l’éligibilité des projets d’investissement". Un comité se réunira ainsi à intervalle régulier, et ce dès le mois de janvier, "pour déterminer les premiers fonds éligibles". "Il assurera le suivi opérationnel de l’initiative et sa promotion, aussi bien en France qu’à l’international", est-il précisé.

"faire de la France le premier écosystème numérique européen"

"Nous devons investir et innover pour répondre aux défis de demain, notamment écologiques, et pour cela, il faut favoriser l’émergence de leaders de rang mondial dans le secteur technologique. Nous nous félicitons de la signature de cet accord inédit avec les investisseurs institutionnels de la place de Paris", salue Bruno Le Maire, ministre de l'Économie et des Finances.

De son côté, Cédric O, secrétaire d'État chargé du Numérique, rappelle que l’ambition du gouvernement est "de faire de la France le premier écosystème numérique européen". "Que ce soit pour l’innovation, la création d’emplois ou la croissance économique, la contribution des start-up sera clé dans les années à venir. Les investisseurs institutionnels français mobilisent des moyens qui sont sans précédent et qu’ils ont décidé d’augmenter. C’est une étape cruciale dans le développement de la French Tech", fait-il valoir.

à lire aussi
Fermer
Bonjour

Vous souhaitez contacter

Julien Jankowiak, journaliste