Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Home| Social / RH| Ressources humaines| Dépêche n°619494

Le testing lancé par le gouvernement révèle "une discrimination significative" à l’encontre des candidats présumés maghrébins

Le président de la République a voulu faire du testing un outil de mesure et de lutte contre les discriminations à l’embauche : en mai 2018, il annonçait que toutes les entreprises du SBF 120 seront testées en trois ans, après avoir assuré six mois plus tôt que les "plus délinquantes" seraient pénalisées et leur nom rendu public. En janvier 2020 pourtant, ce sont les chercheurs universitaires de l’université Gustave Eiffel et de l’UPEC qui publient eux-mêmes les résultats du testing qu’ils ont mené à la demande du gouvernement auprès de 103 entreprises. Une enquête qui révèle une discrimination "significative et robuste" envers les candidats présumés maghrébins.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 90 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Discrimination à l’embauche : une première vague de testing a été réalisée dans 40 entreprises du SBF 120 (gouvernement)

Il y a un an, le président de la République annonçait que les 120 entreprises du SBF 120 seraient soumises à une opération de testing, pour déterminer si elles pratiquent la discrimination à l’embauche, au rythme de 40 par an (lire sur AEF info). La "première vague" a été réalisée, annonce le gouvernement mercredi 22 mai 2019, dans le compte rendu du Conseil des ministres. "Plus de 10 000 tests ont été effectués" afin "d’évaluer le potentiel de discrimination liée à l’origine supposée du candidat ou à son adresse dans le cadre d’un processus de recrutement". "Les résultats ont permis de nouer un dialogue avec les entreprises testées, afin de susciter une démarche de progrès et d’engagement, notamment dans le cadre du pacte avec les quartiers pour toutes les entreprises", explique le gouvernement, sans préciser quand et selon quelles modalités seront rendus publics les résultats de ce testing.

Lire la suiteLire la suite