Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

La réforme du dialogue social prévue par la loi Dussopt "est un pari" (Pierre-Yves Blanchard, CIG Grande Couronne)

La réforme de la fonction publique "correspond à la fois à une série de mesures très techniques et à un texte libéral", analyse Pierre-Yves Blanchard, directeur général adjoint du CIG (centre interdépartemental de gestion) Grande Couronne francilienne et membre de l’association des directeurs de CDG, interrogé par AEF info sur la loi Dussopt du 6 août 2019 (1). Toutefois, "le cadre juridique reste celui du droit public". Prudent sur la manière dont les employeurs territoriaux vont se saisir des nouvelles possibilités de recruter des contractuels, Pierre-Yves Blanchard se montre plus critique sur la réforme du dialogue social. "Déplacer le lieu du dialogue social des CAP vers les futurs comités sociaux territoriaux est un pari", estime-t-il, car le nombre de contentieux pourrait augmenter. Il revient aussi sur la nouvelle mission de contrôle des arrêts maladie confiée aux CDG.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement