Service abonnements 01 83 97 46 50

Revenir en haut de la page
Home| Social / RH| Politiques de l’emploi| Dépêche n°618211

Retraites : la CFDT, la CFTC, l’Unsa et la Fage demandent la réouverture de discussions

"Malgré des ouvertures et des avancées […], certaines annonces du Premier ministre font aujourd’hui obstacle à [la] construction [d’un système de retraite plus juste]", indiquent la CFDT, la CFTC, l’Unsa et la Fage, dans un communiqué commun, jeudi 12 décembre 2019. Au lendemain de leur appel à la mobilisation le 17 décembre contre notamment la mesure d’âge annoncée par Édouard Philippe, les quatre organisations précisent bien qu’elles comptent mobiliser sur leur propre mot d’ordre, les distinguant bien des autres organisations syndicales opposées, elles, à la réforme systémique.

Contrairement à la manifestation Fonction publique du 9 mai dernier, il est peu probable que les leaders des organisations opposées principalement à la mesure d'âge se retrouvent aux côtés de ceux opposés à la réforme systémique, le 17 décembre prochain. © Twitter

"En imposant malgré nos alertes, une mesure d’âge injuste et injustifiée, qui va forcer les salariés à travailler plus longtemps, et va pénaliser d’abord ceux qui ont commencé à travailler jeunes, [le Premier ministre] fait donc le choix des économies de court terme, plutôt que de la justice sociale", explique l’intersyndicale composée de la CFDT, la CFTC, l’Unsa et la Fage, jeudi 12 décembre 2019, au lendemain de la présentation du projet de réforme des retraites par Édouard Philippe.

Pas uniquement la mesure d’âge

Outre le retrait de cette mesure d’âge, les quatre organisations demandent au gouvernement de "répondre à [leurs] demandes sur des sujets cruciaux pour les travailleurs : la pénibilité, […], les mesures attendues pour les travailleurs des fonctions publiques et les travailleurs des régimes spéciaux, la retraite progressive [et] le minimum de pension".

Les quatre organisations appellent "à la mobilisation de l’ensemble des travailleurs et des jeunes le 17 décembre et [demandent] au gouvernement de réouvrir les discussions pour un système de retraite réellement juste et solidaire". Et de bien préciser que cet appel se fait sur "ces bases" revendicatives, distinguant bien cette intersyndicale mobilisée contre la réforme paramétrique de l’intersyndicale opposée à la réforme systémique composée de la CFE-CGC, de la CGT, de FO, de la FSU, de Solidaires, de la FIDL, du MNL, de l’Unef et de l’UNL. Reste à savoir comment les cortèges s’organiseront sur le terrain…

Fermer

Bonjour

Vous souhaitez contacter

Jérôme Lepeytre, journaliste