Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Ressources humaines| Dépêche n°617707

Nestlé étend le congé de maternité à 18 semaines et le congé de paternité à quatre semaines partout dans le monde

"Partout dans le monde, le 'congé maternité', ou congé pour le parent ayant la charge principale de l’enfant, est étendu à 18 semaines (contre quatorze actuellement en moyenne dans le monde) et le 'congé paternité', ou congé pour le second parent, est étendu à quatre semaines. Les deux périodes étant entièrement prises en charge pour les salariés concernés", indique le groupe Nestlé, mercredi 4 décembre 2019. Cette politique sera mise en œuvre à compter de janvier 2020 et sera déployée dans tous les pays où est implanté Nestlé d’ici décembre 2022.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 87 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi

Ressources humaines

Aperçu de la dépêche Aperçu
Nestlé promet 230 000 opportunités de carrière pour les jeunes d’ici 2020 dans le cadre de l'alliance Nestlé needs youth
Lire la suite
Nestlé France SAS accompagne ses salariés en fin de carrière vers un départ à la retraite "à la première date possible"

Après avoir passé "correctement" la crise économique de 2008, Nestlé France SAS est confronté depuis plusieurs années à "des pressions fortes et durables" sur les prix, liées notamment aux rapprochements intervenus dans le secteur de la grande distribution, qui s’accompagnent de la mise en place de centrales d’achat. Conséquence : le groupe agroalimentaire doit réaliser des économies, notamment en réduisant ses effectifs. Pour accompagner le projet d’entreprise baptisé "Nouvelle frontière 2017", la direction a négocié avec les syndicats un accord de GPEC, signé en avril 2015. Ce texte comprend notamment un volet consacré à l’aménagement des carrières, qui vise à inciter les salariés seniors à partir en retraite "à la première date possible". Alain Chataignier, DRH de Nestlé France SAS, expliquait cette démarche à l’occasion d’un petit-déjeuner organisé par la société de conseil Adding.

Lire la suiteLire la suite
Les pratiques de Total, Nestlé et Robert Bosch France en matière de mobilité interne (entretiens experts de l'Apec)

« Nous utilisons la mobilité entre autres pour faire émerger des femmes qui ont du potentiel et les faire évoluer plus vite, pour qu'elles soient encore plus légitimes pour assumer des postes à responsabilité » : Odile de Damas-Nottin, DRH de la branche marketing et services de Total, détaille ainsi l'une des pratiques du groupe pétrolier en matière de mobilité interne. Elle intervenait avec Évelyne Maître, directrice développement et formation de Nestlé France, et Dominique Olivier, DRH de Robert Bosch France, à l'occasion d'une table ronde organisée dans le cadre des 4e Entretiens experts de l'Apec, mercredi 3 juillet 2013, ayant pour thème « Mobilité interne, mobilité sectorielle, transfert de compétences : quelles pratiques et quels enjeux pour les entreprises aujourd'hui ? ».

Lire la suiteLire la suite
Nestlé en France signe un premier accord de groupe sur le thème du handicap 

La direction de Nestlé Entreprises SAS et quatre des cinq syndicats représentatifs (CFDT, CFE-CGC, CFTC, FO) ont signé en janvier 2013 un accord de groupe triennal sur la « politique d'emploi des personnes en situation de handicap ». Ce texte est le tout premier accord collectif conclu dans ce périmètre, qui recouvre l'ensemble des activités de Nestlé en France. « Il s'agit du premier projet transversal dans le champ des ressources humaines », souligne le directeur des affaires sociales du groupe, Olivier de Lacoste. La France, avec 4,7 milliards d'euros de chiffre d'affaires et 16 600 collaborateurs, est le deuxième marché de Nestlé, premier groupe agroalimentaire dans le monde, après les États-Unis (1). La conclusion de cet accord fait suite à une première phase de diagnostic menée en 2009 sur la situation de l'ensemble du groupe Nestlé vis-à-vis du handicap.

Lire la suiteLire la suite