Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Ressources humaines| Dépêche n°617410

Négociation encadrement : pas de progrès sur le fond malgré la reprise des discussions

Près de deux ans après le coup d’envoi des discussions, la négociation sur l’encadrement n’a pour ainsi dire pas progressé. Entre les reports et les annulations de séance, seules sept réunions plénières se sont tenues, pour un résultat quasi inexistant. La partie patronale, qui n’a toujours pas de mandat clair, a fourni un premier document aux organisations syndicales le 29 novembre 2019 : trois feuillets listant 14 "enjeux pour les collaborateurs exerçant des responsabilités" sur lesquels "l’interprofessionnel, les branches […], les entreprises et leurs salariés" sont "invités" à réfléchir.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 90 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Négociation encadrement : les organisations syndicales "en colère" après un nouveau report de séance

La séance de négociation interprofessionnelle sur l’encadrement prévue le 20 septembre n’aura pas lieu. Cette réunion, initialement prévue avant l’été, ne se tiendra pas non plus le 4 octobre, comme l’avaient envisagé un temps les partenaires sociaux. La partie patronale a en effet demandé un nouveau report, sans proposer à ce stade de nouvelle date. Les organisations syndicales s’agacent des atermoiements patronaux dans ce dossier. "C’est désespérant", dit ainsi Gérard Mardiné, négociateur CFE-CCG. Marie-Josée Kotlicki (CGT) dit sa "colère" et envisage une nouvelle intersyndicale. Éric Peres veut "y croire", tout en constatant que "le Medef aujourd’hui ne mise pas sur la négociation interprofessionnelle". De fait, seules six réunions plénières se sont tenues en près de deux ans dans cette négociation où le chef de file patronal ne dispose toujours pas de mandat.

Lire la suiteLire la suite
Lire la suiteLire la suite
Négociation encadrement : les discussions s’enlisent faute de mandat patronal

Nouveau coup de frein dans la négociation interprofessionnelle sur l’encadrement. Lors de la précédente réunion, les partenaires sociaux semblaient enfin avoir franchi une étape en s’accordant sur trois notions devant servir de base à une future définition de l’encadrement : niveau de qualification, autonomie et responsabilité. Mercredi 29 mai 2019, lors de la sixième séance de négociation seulement en près d’un an et demi, le chef de file patronal a admis ne pas avoir de mandat pour signer un ANI. Une "douche froide" pour les organisations syndicales, selon l’expression d’un des négociateurs.

Lire la suiteLire la suite

Ressources humaines

Aperçu de la dépêche Aperçu
Négociation encadrement : les partenaires sociaux envisagent trois critères devant fonder la définition des cadres
Lire la suite
Négociation encadrement : les organisations syndicales unanimement déçues par les premières propositions patronales

"Restrictif", "provocateur", "désarticulé"… Les organisations syndicales ne mâchent pas leurs mots pour qualifier le premier projet d’accord interprofessionnel sur l’encadrement proposé par la partie patronale, mardi 13 mars 2018. Un texte "a minima, qui manque franchement d’ambition", selon les termes de Philippe Pihet, négociateur FO. En se concentrant exclusivement sur les critères d’accès à la prévoyance cadres, les organisations patronales ont opté pour "un champ trop restrictif qui ne répond pas aux enjeux", regrette Marylise Léon (CFDT). Une orientation pourtant assumée par le chef de file de la partie patronale, Serge Vo Dinh : "La plupart des organisations syndicales souhaitent mettre dans la négociation les droits et devoirs des cadres. Pour nous, dans le contexte d’un accord interprofessionnel, c’est exclu".

Lire la suiteLire la suite

Ressources humaines

Aperçu de la dépêche Aperçu
Négociation encadrement : un premier projet d’accord se borne à définir les critères d’accès à la prévoyance des cadres
Lire la suite