Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

France Assos santé tente une première évaluation des "restes à charge invisibles" sur les dépenses de santé

La Fédération France Assos Santé a publié lundi 25 novembre 2019, alors que les derniers comptes de la santé 2018 publiés par la Drees indiquent une baisse du reste à charge des ménages (lire sur AEF info), une nouvelle enquête mettant l’accent sur les "restes à charges invisibles" non pris en compte par les statistiques officielles. S’appuyant sur un sondage en ligne, France Assos Santé dresse ainsi une première estimation et liste de ces dépenses connexes, liées aux soins mais non prises en charge par l’assurance maladie ou les complémentaires santé.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
France Assos Santé dénonce une "occasion manquée" dans le PLFSS 2020 pour plafonner le forfait journalier hospitalier

Alors que le Parlement a démarré son examen du PLFSS 2020 (lire sur AEF info), France Assos Santé publie ce vendredi 18 octobre 2019 une réaction listant plusieurs points de vigilance, dont un sur l’article 26 du projet de loi, portant sur le ticket modérateur hospitalier. Le regroupement d’associations dénonce une "occasion manquée" pour véritablement limiter le reste à charge de certains patients hospitalisés, atteignant parfois plusieurs milliers d’euros pour les longs séjours. Plutôt qu’une harmonisation des tarifs journaliers de prestations (TJP), comme le prévoit l’article 26 du PLFSS, France Assos Santé demande la mise en place "urgente" d’un plafonnement, à la fois du ticket modérateur (calculé sur la base de ce TJP) et du forfait journalier hospitalier.

Lire la suiteLire la suite