Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Revenir en haut de la page
Home| Social / RH| Politiques de l’emploi| Dépêche n°616885

Représentativité patronale : la CPME et l’Udes envisagent une union avant fin 2019

L’Udes et la CPME réfléchissent actuellement à un rapprochement qui consisterait en une adhésion de l’organisation patronale de l’économie sociale et solidaire à celle des PME. Si cette union se concrétise, elle se fera avant la fin de l’année 2019, de telle sorte que cette nouvelle organisation soit prise en compte dans la mesure de représentativité patronale qui sera rendue publique en 2021. L’adhésion de l’Udes à la CPME renforcerait fortement la représentativité de cette dernière au niveau national interprofessionnel.

   Merci de découvrir AEF info !

Cette dépêche est en accès libre.

Retrouvez tous nos contenus sur la même thématique.

Tester AEF info pendant 1 mois
Test gratuit et sans engagement
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

François Asselin (CPME) et Hugues Vidor (Udes) en 2018 dans la cour de Matignon jl - jl

Trois ans après l’adhésion de l’UNAPL à l’UPA pour créer l’U2P (lire sur AEF info), on pourrait assister prochainement à un nouveau séisme qui redessinerait le paysage patronal. En effet, des réflexions sont en cours sur un rapprochement entre l’Udes et la CPME. Si Hugues Vidor, le président de l’Udes, ne souhaite "ni confirmer, ni infirmer l’information", François Asselin, président de la CPME se montre plus disert sur le sujet.

des "rendez-vous réguliers"

"Cela fait longtemps que l’on échange, on le faisait déjà du temps de l’Usgeres [ex-Udes] sur la représentativité patronale et pas uniquement sur ce sujet. Nous avons toujours eu des rendez-vous réguliers", explique-t-il. Fin 2011, en effet, la CGPME et l’Usgeres avaient créé la surprise en présentant une proposition commune sur la représentativité patronale (lire sur AEF info). Plus récemment, au niveau de l’Île-de-France, la CPME et l’Udes ont signé une convention de partenariat.

Depuis un an, les échanges se sont intensifiés entre les deux organisations, "l’Udes se posant beaucoup de questions sur son avenir multiprofessionnel", rapporte François Asselin. L’organisation patronale de l’ESS poursuit d’ailleurs ses travaux sur ce niveau de représentativité. "Nous travaillons avec la FNSEA [autre organisation reconnue représentative au niveau multiprofessionnel] pour muscler le multipro", souligne Hugues Vidor. "Nous allons prochainement rencontrer un conseiller du Premier ministre sur le sujet" pour tenter de "renforcer notre rôle dans les négociations interprofessionnelles", ajoute le président de l’Udes. "Nous menons des réflexions sur le niveau multiprofessionnel… et autres…", poursuit-il sans s’étendre.

pas de fusion mais une adhésion

Et donc parmi les "autres" thèmes de réflexion, une alliance avec la CPME est actuellement sur la table. "Nous avons travaillé pour savoir si nous partagions des valeurs communes et cela avance", revient François Asselin, avouant qu’il pensait qu' "il y aurait plus de difficultés". Mais ce n’est pas le cas, les deux organisations travaillant actuellement à "un protocole d’accord qui n’aboutirait pas à une fusion des deux organisations mais à l’adhésion de l’Udes à la CPME", précise le président de la CPME.

Si l’Udes adhérait à la CPME, cette dernière renforcerait significativement sa représentativité patronale, l’Union annonçant 60 000 structures adhérentes employant un million de salariés qui s’ajouteraient aux 145 000 adhérents et 3 millions de salariés de la CPME. Quoi qu’il en soit, "le Medef n’a rien à craindre, il resterait majoritaire", observe François Asselin, affirmant que "la CPME n’a pas de volonté de devenir numéro un". Et d’ajouter qu’il a informé de la démarche ses branches adhérant aussi au Medef et que "cela n’a pas fait de vagues".

décision avant fin 2019

"Que l’adhésion se fasse ou pas, cela se passe sereinement", souligne François Asselin. C’est désormais à l’Udes de prendre sa décision dans les toutes prochaines semaines, l’objectif étant que si elle a lieu, l’adhésion se fasse avant la fin de l’année pour que cette nouvelle organisation puisse compter dans la mesure de représentativité patronale qui sera rendue publique en 2021.

à lire aussi
Représentativité patronale : le détail des audiences par branche (document)

En plus des résultats de la représentativité patronale au niveau national interprofessionnel (lire sur AEF info), la Direction générale du travail a communiqué aux organisations patronales, mercredi 26 avril, la synthèse des résultats de l’audience au niveau des branches que s’est procuré AEF. Les arrêtés de représentativité des organisations professionnelles au niveau des branches seront pris en même temps que ceux des organisations syndicales, c’est-à-dire d’ici "la fin du deuxième trimestre", a indiqué hier la DGT. Ces résultats doivent encore être complétés prochainement : 56 dossiers de candidature sur les 603 initialement déposés entre juillet et décembre 2016 sont encore "incomplets et en cours d’instruction.

Lire la suiteLire la suite
Fermer
Bonjour

Vous souhaitez contacter

Jérôme Lepeytre, journaliste