Service abonnements 01 83 97 46 50

Revenir en haut de la page
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°616809

Retraites : Jean-Paul Delevoye confirme vouloir un régime à l’équilibre au démarrage de la réforme

Lors des questions au gouvernement au Sénat mercredi 20 novembre 2019, le Haut-commissaire aux retraites, Jean-Paul Delevoye, a confirmé que les organisations syndicales seront reçues par le Premier ministre les 25 et 26 novembre prochains pour discuter notamment du rapport du conseil d’orientation des retraites sur l’équilibre du système en 2025, sur lequel "des décisions seront prises". 

Jean-Paul Delevoye, Haut-commissaire aux retraites, jeudi 18 juillet 2019 à Matignon.

"L'engagement que nous avons pris […] c’est d’assumer l’universalité des droits mais aussi la responsabilité qui consiste à ne pas faire porter sur les jeunes le poids d’un déficit que nous n’aurions pas réglé", a déclaré Jean-Paul Delevoye devant le Sénat, à la veille de la remise officielle du rapport du COR (Conseil d’orientation des retraites) commandé par Matignon (lire sur AEF info).

Ce document, dont le contenu a été dévoilé lundi dans la presse, prévoit un déficit du système de retraite compris entre 7,9 milliards et 17,2 milliards d’euros en 2025, soit un solde financier proche de celui évoqué dans son rapport annuel de juin.

"les décisions seront prises"

Rappelant au passage l’engagement du Sénat en faveur d’un système universel en points, Jean-Paul Delevoye indique que "le Premier ministre, le 25 et le 26 [novembre], recevra la totalité des organisations syndicales" pour "leur demander très concrètement, suite à la commande [au COR] qu’il a faite le 19 septembre, de dire quel est l’état réel du déficit des retraites".

"Nous assumons, dans les discours du Président et du Premier ministre et dans les miens, que suite à cette remise du rapport, les décisions seront prises, pour assurer aux futures générations un système juste, équilibré et solide, car nous ferons en sorte qu’il soit installé sur une base de zéro déficit", a ajouté le Haut-commissaire en répondant à une question du sénateur (LR, Marne) René-Paul Savary. 

Fermer

Bonjour

Vous souhaitez contacter

Bénédicte Foucher, journaliste